7 décembre 2022
choses a savoir dashcam

5 choses à savoir sur les dashcams

Vous les avez vues sur Facebook avec des conducteurs russes qui ont frôlé des camions-citernes ou des météorites tombant du ciel, mais les caméras embarquées sont de plus en plus populaires.

Voici les cinq questions les plus fréquemment posées sur les caméras embarquées.

Les caméras embarquées existent depuis des dizaines d’années – vous vous souvenez de ces séries policières où l’on voit l’agent arrêter quelqu’un qui s’est arrêté sur le bord de la route ?

Ces dernières années, les caméras embarquées ont fait leur apparition dans les voitures particulières afin de permettre aux conducteurs de surveiller et d’enregistrer les incidents qui se produisent sur la route. La demande de caméras embarquées est née du même besoin que celles installées dans les véhicules d’urgence ou les camions : enregistrer toute action du conducteur en cas d’incident.

  1. POURQUOI EN AURAIS-JE BESOIN ?

Les caméras embarquées enregistrent simplement tout trajet effectué pour montrer ce qui s’est passé sur un trajet. Ces images sont utiles en cas d’accident – pour montrer aux assureurs ou aux policiers ce qui s’est passé sur la route juste avant l’incident.

Les caméras de base sont généralement montées sur le pare-brise avec une caméra orientée vers l’avant pour enregistrer l’extérieur de la voiture, tandis que les modèles plus avancés sont équipés d’une caméra orientée vers l’arrière pour enregistrer votre comportement et prouver que vous n’étiez pas distrait (par exemple, en envoyant des SMS ou en téléphonant) au moment de l’incident.

 

  1. LES CAMÉRAS EMBARQUÉES ONT-ELLES BESOIN DE BEAUCOUP D’ESPACE POUR ENREGISTRER DES VIDÉOS ?

Les caméras embarquées n’enregistrent pas une vidéo continue comme une caméra vidéo ordinaire ; elles enregistrent plutôt une courte période (généralement sur une carte SD) avant de l’effacer et d’enregistrer une autre courte vidéo. Certaines caméras sont équipées d’un capteur qui détecte l’arrêt soudain d’une voiture, ce qui indique à la caméra de bord de conserver la vidéo enregistrée en cas d’accident.

Cela permet de s’assurer qu’elle ne remplit pas tout l’espace de la carte mémoire avec des séquences sans histoire de trajets vers les magasins.

  1. PUIS-JE UTILISER LA VIDÉO SI JE POURSUIS QUELQU’UN EN JUSTICE ?

Le plus souvent, les conducteurs s’en servent pour prouver leur innocence lors d’un accident, ou si un autre conducteur s’en prend à leur voiture.

Les caméras embarquées peuvent être présentées comme preuve dans le cadre d’une procédure judiciaire, mais leur acceptation devant le tribunal est contestée. Il est probablement préférable de ne pas risquer de devoir payer un procès coûteux sans consulter un avocat au sujet des images que vous avez enregistrées.

En France, il est légal d’avoir une dashcam, mais sachez que vous n’êtes pas autorisé à distribuer tout enregistrement d’actes dont une personne pourrait raisonnablement s’attendre à ce qu’ils restent privés – par exemple diffuser la vidéo si les plaques et visage ne sont pas floutés.

 

  1. COMMENT PUIS-JE EN INSTALLER UNE dascham ?

L’installation d’une caméra de tableau de bord est relativement facile, généralement en la branchant sur la prise 12V à l’avant (les voitures plus anciennes peuvent encore avoir un allume-cigare dans la prise.) Assurez-vous que le cordon d’alimentation ne bloque pas votre vision avant ou le rétroviseur – il peut être nécessaire d’acheter des colliers de serrage pour sécuriser tout cordon suspendu.

  1. COMBIEN COÛTENT-ILS ?

Les caméras d’entrée de gamme peuvent être achetées pour 40 à 50 €, le prix augmentant en fonction des caractéristiques. Les caméras orientées vers l’arrière, le GPS et le contrôle de la vitesse deviennent standard à mesure que vous payez, afin de fournir des informations plus précises pour chaque trajet. Très peu de constructeurs automobiles proposent des caméras embarquées de série (ou même en option) sur leurs voitures. Tesla a été l’un des premiers constructeurs à l’envisager, mais elle n’a certainement pas été annoncée sur les voitures grand public et à fort volume livrées en France dans un avenir proche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *