23 mai 2022
entreprise de télécommunications Gers

Pourquoi faire appel à une entreprise de télécommunications pour votre société ?

Qu’est-ce que les télécommunications ou les réseaux d’opérateurs télécoms ? Aujourd’hui, nous allons vous faire plonger dans le fin fond de cet univers qui, même les océans avec les abysses et la fosse des Mariannes et l’espace avec son immensité et ses sciences, n’y ont pas pu ont échappé. Les adeptes de la trilogie Matrix on verrons une source d’où puiser pour leur paradoxisme et une sorte de paralogisme. Plongeon alors pour le découvrir de si près.

Entreprise de télécommunications Gers

La transmission de données à distance par le billet d’un télégraphe, téléphone, radio, télévision et tout ce qui ont suit est une sorte de télécommunication. Les gens ont souvent habitude d’associer les réseaux de télécommunications à des opérateurs de télécommunications, comme l’opérateur Orange, SFR, Bouygues, Numericable, Alice, wanadoo, AOL ou Free, or, ce n’est pas le cas. Les réseaux télécoms sont des centrales (nra) qui regroupent les réseaux informatiques (DSLAM) de tous les opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet du pays, y compris ceux des opérateurs historiques. La France par exemple a un seul opérateur historique, qui est France télécom, ce dernier a compte à lui créé Orange pour la commercialisation des offres internet, TV et téléphone, qu’on appelle dans le jargon télécom (TRIPLAY).

Les infrastructures des réseaux télécoms sont variées, mais pour bien vous expliquer les choses, nous allons diviser ces installations par trois types, la première sera celle des réseaux fixes, la deuxième sera celle des réseaux mobiles et la troisième sera consacrée aux autres types de réseaux.

  1. Le réseau fixe : les infrastructures fixes sont sous forme de lignes de cuivre, de plastique ou de verre, ces lignes sont ensevelies sous terre et partent des centrales télécoms aux répartiteurs, puis elles sont amenées (les lignes) jusqu’aux points de concentration pour chaque avenue, boulevard, rue, ruelle, allée, route et chemin, de là, viennent les lignes et vous les trouvez dans la boite d’introduction à votre domicile, et à cette boîte est reliée votre prise téléphonique murale. Le schéma que nous venons de décrire là, s’appelle dans le jargon télécom (une boucle locale).
  2. Le réseau mobile : les installations du réseau mobile passent par des commutateurs centralisés dans la centrale, ces derniers sont aussi partagés par l’opérateur historique, qui permet aux opérateurs privés de commercialiser leurs offres mobiles pour les clients (PABX). Les équipements du réseau mobile sont sous forme des antennes, qu’on appelle dans le jargon télécom (LES RELAIS), il existe une autre forme d’antenne longue portée pour amplifier les ondes reçues par la voie des airs et pour pouvoir couvrir les zones les plus reculées du territoire où les infrastructures ne sont pas installées au complet pour un bon rendement, on les appelle (HOTSPOT).
  3. Les autres réseaux : les grands opérateurs ont la possibilité d’offrir d’autres solutions de télécommunication pour leurs clients, parmi ces offres, on retrouve la connexion par satellite très haut débit (STHD), sur la fréquence d’EUTELSAT ou ASTRA 12,9°, les clients ont la possibilité de bénéficier des connexions pour la téléphonie mobile, un accès haut débit internet et la distribution TV avec un câble coaxial. La couverture du territoire français est assurée au complet par des opérateurs spécialisés dans cette technologie, comme exemple : Nordnet, Bigblu, Ozone et skyDSL. Il existe d’autre offres fournies par les principaux opérateurs d’infrastructures, comme l’intranet, pour la sécurité des réseaux privés des banques, des organismes d’état, des représentation diplomatique ou pour les liaisons avancées pour les stations spéciales ou les sous-marins. Les branchements et raccordements de ces liaisons passent discrètement et sont classés top secret pour éviter toutes les fuites des données qui peuvent être irréversibles, comme le site Wikileaks avec Julian Assange, le projet Prism avec Edward Snowden ou tout dernièrement avec l’affaire Pegasus du group NSO.

Entreprise de télécommunications : d’où vient internet ?

Dans les premiers chapitres, nous avons pu répondre à quelques questions concernant les pratiques des opérateurs, leurs technologies et les manières dont ils fonctionnent pour permettre le déploiement de leurs accès et services, mais la question qui se pose toujours, et d’où provient ce flux d’Internet ? Alors pour commencer, le concept de la télécommunication a été mis en place au début du 20e siècle par le célèbre physicien serbe, Nicolas Tesla, d’autres visionnaires prennent le relai entre les années 30’s et 40’s, ils ont pu classifier et numériser plusieurs données pour les mettre sur des liens (hyperlien ou le lien hypertexte), il a fallu attendre jusqu’au début des années 60’s pour que les architectures des réseaux changent avec l’intégration de plusieurs machines qu’on appelle dans le jargon télécom (SERVEUR).

L’agence centrale de l’intelligence communément appelée CIA s’est accaparée de cette technologie pour mieux la développer grâce aux moyens dont elle disposée à l’avance, les États-Unis à l’époque en conflit avec plusieurs pays communiste et en pleine guerre froide contre l’URSS, a décidé de prendre ce projet sous ses ailes pour mieux l’adapter à leurs besoins. Deux serveurs avec un réseau ARPNET ont vu le jour en 1969, la mission était de transmettre un message de 5 lettres, (L O G I N), sur une distance de 100 km, le réseau ne parvient qu’à transmettre 2 lettres sur 5, mais c’était déjà un grand pas qui animait toutes les esprits ambitieuses, surtout les plus savantes d’entre elles.

Le rôle des satellites est marginal pour la transmission des données comparé aux câbles sous-marins. Mis en place depuis les années 1851 pour les télégraphes, ces câbles ont pu servir à la transmission des données (paquet émis et paquet reçu) pour les hyperliens, aujourd’hui, on en compte des milliers de câbles sous-marins qui traversent les océans pour la simple raison de transmission. Au fil des ans plusieurs intervenants ont pu ajouter une sorte d’ergonomie aux plateformes de lecture en y ajoutant le protocole TCP/IP pour les boîtiers qu’on appelle (modem ou routeur), cette avancée en programmation a pu innover l’accès internet on y introduisant des navigateurs web et des langages informatiques, c’est une nouvelle ère qui commence des (WWW) qui représentent le world wide web et qui a permis aux sites internet de proposer plusieurs services aux utilisateurs.

Nous avons fait en sorte et comme signaler dans notre introduction, d’éclaircir plusieurs idées et informations pour les lecteurs, mais ça reste tout de même un univers vaste qu’on ne peut illustrer par de simples lignes, surtout que cet univers à contribuer à l’évolution de la mondialisation tel pour nous le voyons aujourd’hui. En résumé, et pour les personnes novices et curieuses du domaine, les abréviations comme ADSL, VDSL, VDSL2, FTTH, VoIP, FAI, débit download, débit upload ou autres termes sont assez compliqués à assimiler, surtout si on n’a pas les informations basiques concernant l’informatique en général, la raison pour laquelle il est préférable de faire appel à des entreprises de télécoms qui vous fourniront toutes les informations dont vous aurez besoin lors d’une souscription à une offre pour un usage particulier ou professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.