26 septembre 2022
Le saut à l'élastique, l'un des sports extrêmes les plus populaires lors des vacances

Le saut à l’élastique, l’un des sports extrêmes les plus populaires lors des vacances

Quand on parle de saut à l’élastique, on parle d’un sport qui se caractérise par le fait d’être facile à pratiquer, car elle ne nécessite aucun entraînement physique. Il suffit d’avoir beaucoup de courage et l’envie de se dépasser. Étant accessibles à tous, les stations sont assez nombreuses et largement réparties. Si vous décidez d’essayer le saut à l’élastique lors de vos vacances, il n’est donc pas si difficile de trouver un endroit où commencer. Dans les lignes qui suivent, ayez plus d’informations au sujet du saut à l’élastique.

Pourquoi le saut à l’élastique est-il considéré comme sport extrême ?

« Sport extrême » est un terme largement utilisé pour désigner une activité sportive particulièrement exigeante, qui peut exposer ceux qui la pratiquent à des risques sérieux en cas d’erreurs ou d’événements imprévus. Il existe beaucoup comme ceux qui peuvent être effectués en mer, dans les airs, ou sur la terre ferme. Ils impliquent, dans la plupart des cas, une grande vitesse ainsi que des hauteurs vertigineuses, ainsi qu’un engagement physique. Cela nécessite également l’utilisation d’un équipement spécifique. Le terme « sports extrêmes » est donc entré dans le langage courant pour désigner les activités sportives telles que :

  • Le parkour ;
  • le parachutisme ;
  • et le saut à l’élastique ;

Ces derniers peuvent être définis par trois caractéristiques principales : l’individualité, la créativité et la prise de risque. Dans un monde qui accorde une grande valeur à la maîtrise de soi et à l’autorégulation, la participation à des activités culturellement considérées comme « risquées » permet aux pratiquants de jouir, au moins temporairement, des plaisirs grotesque et primitif. Pour la satisfaction de votre curiosité, n’hésitez pas à visiter le saut en élastique près de Paris.

Comment fonctionne le saut à l’élastique ?

Le saut à l’élastique est une activité sportive qui consiste à sauter d’un endroit surélevé (par exemple un pont) après avoir été harnaché d’une corde élastique. L’une des extrémités de la corde est attachée solidement au corps du sauteur, et l’autre au point à partir duquel il se jette dans le vide. Comme tous les autres sports extrêmes, il requiert une forte dose de courage et une pincée de folie.

À l’origine, le saut à l’élastique était un rite d’initiation sur l’île de Pentecôte, dans le Pacifique. Il était pratiqué pour marquer le passage de l’adolescence à l’âge adulte. En sautant dans le vide, les initiés ont prouvé qu’ils avaient de grande ténacité et du courage pour être un véritable homme. Cela s’effectuait depuis une tour spécialement construite en cannes de bambou. Les chevilles étaient liées par de simples lianes.

Dans les temps modernes, le premier saut a eu lieu en 1987. Il s’agissait pourtant d’un saut illégal, effectué depuis la tour Eiffel sans demander les autorisations nécessaires. Le saut à l’élastique a ensuite commencé à se répandre. Par conséquent, il est devenu très populaire dans les années 90. À partir de 1993, des sandows ont été fabriqués spécifiquement pour ce sport, et de nombreux efforts ont été déployés au fil des ans pour accroître la sécurité dans cette discipline. Pour le reste, découvrez les saut à l’élastique en France et dans le monde.

La sécurité dans le saut à l’élastique

Faire le saut à l’élastique requiert d’énorme courage et aussi beaucoup de conscience. Grâce à la technologie, les normes de sécurité sont très élevées, mais il faut tout de même faire attention aux règles de sécurité de base. Assurez-vous toujours que la plate-forme et le système de lancement répondent aux normes suivantes :

  • La structure est certifiée ;
  • L’élastique est fixé à vos chevilles par une paire de sangles en tissu très résistant ;
  • Votre poids corporel est pris en compte ;
  • La corde est souvent remplacée ;
  • Le sandow est associé à une corde de sécurité de type alpiniste, qui garantit une grande résistance en cas de déchirure ou de rupture de l’élastique ;
  • etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.