28 septembre 2021
PEA ; pourquoi investir en actions ?

PEA : une solution d’investissement en actions

Le Plan d’Epargne en Action est une enveloppe attractive permettant de faire un investissement en actions. Comme il s’agit d’un produit d’épargne, on peut alors réaliser des gains en actions au fil du temps. On peut y placer des actions et des titres de société ainsi que des parts de placements collectifs. Voici les détails concernant le PEA.

Investir en actions : que des avantages pour un assuré

Le PEA ou Plan d’Epargnes en Actions est un produit d’épargne. On peut alors constituer plus facilement d’un portefeuille investit en actions. On peut ouvrir un compte auprès d’une banque ou d’un intermédiaire financier s’il propose des services d’investissement. Le PEA permet de faire un placement des titres et des actions mais également des parts de placements collectifs. Mais attention, seules les sociétés qui ont leur siège dans l’Union Européenne peuvent souscrire au PEA. En tout cas, avec ce produit d’épargne et d’investissement, on peut donc se permettre plus de liberté en matière d’investissement à condition que le siège social de la société est situé dans un pays membre de l’Union Européenne. Le Royaume Uni est donc exclu. Ainsi, on pourra investir dans les actions de sociétés cotées, les actions des startups et PME non cotées et dans les fonds et ETF. Mais pour trouver le meilleur pea, il est important de passer par un courtier pour acheter des actions ou par un comparateur en ligne. Par ailleurs, outre la possibilité d’investissement à l’infini, il est possible également de diversifier ses actions et même de profiter d’une fiscalité avantageuse. Tout comme l’assurance vie, le PEA présente aussi des avantages fiscaux.

Une enveloppe fiscale particulièrement attractive

Les avantages fiscaux du PEA dépend généralement de la date d’ouverture. Si on souhaite réaliser un retrait avec un PEA ouvert depuis moins de 5 ans, on sera imposé à une hauteur de 30 % sur les gains. Mais une fois après un retrait, son compte PEA sera automatiquement clôturé. Ce qui est complètement l’inverse de l’assurance vie. En général, si le retrait a lieu après les 5 ans établis, on sera exonéré de l’impôt des plus values. On doit tout de même payer les prélèvements sociaux à raison de 17, 2%. On procède ensuite à de nouveaux versements et profiter des retraits partiels qui n’entraineront pas la clôture du PEA. Notons que l’ouverture d’un compte PEA n’exige aucun dépôt minimum ni de versement périodique, l’important est de faire un premier versement unique et éviter de faire un retrait pendant les 5 premières années. Un autre détail et non des moindres, il n’y aura pas d’impôt prélevé à chaque versement mais plutôt à chaque retrait. En revanche, on n’aura ni prélèvement sociaux ni flat tax si on revend ses titres à un autre et percevoir une plus-value. On a alors intérêt à bien choisir le meilleur pea pour profiter de ses différents avantages.

Les critères pour bien choisir son PEA

Le choix d’un PEA n’est pas une chose évidente surtout si on débute dans ce type de placement. En général, il n’y a pas de critère strict pour choisir le meilleur pea. Il faut juste faire un peu le point sur ses besoins et sur ses objectifs de placement. On peut aussi considérer un autre paramètre comme le mode de gestion de son plan d’épargne en actions. Il est possible d’opter pour une gestion libre, une gestion sous mandat et une gestion conseillée. On doit aussi tenir compte de l’accès à son espace. L’interface doit être agréable et fonctionnelle, les frais de transaction doivent être raisonnable également et il ne devrait pas avoir de droits de garde ni de frais d’inactivité de son compte. Bref, si on veut réaliser un investissement rentable en actions, on peut toujours utiliser le PEA. Non seulement, on peut diversifier les actions à investir mais on peut aussi jouir d’une fiscalité attractive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *