23 mai 2022
MBA

Tout ce qu’il faut savoir sur le MBA

Le MBA est un diplôme de mode très haut de gamme, inventé aux États-Unis et populaire dans le monde entier. Spécialisé en management, ce MBA est désormais proposé dans la plupart des grandes écoles de commerce françaises.

Le MBA est un Diplôme International d’Enseignement Supérieur en Gestion et Administration, de niveau Bac+5, destiné à faire progresser la carrière des cadres. Il ne convient pas aux étudiants qui débutent le programme, car il est difficile de se préparer à un MBA sans expérience professionnelle.

Une offre riche mais complexe

En France, il existe actuellement plus de 80 MBA. Alors comment le trouver ? Les certifications et les classements sont les principaux indicateurs de qualité.

Voici les différentes options disponibles :

– Full-time MBA : formation à temps plein d’une durée de 12 à 24 mois, alliant théorie et pratique. Il cible les jeunes cadres inexpérimentés qui peuvent retourner aux études à temps plein.

– MBA à temps partiel : un programme en alternance conçu pour ceux qui ne veulent pas s’arrêter de travailler. Les cours ont lieu le soir ou le week-end et durent en moyenne 18 mois.

– Exécutive MBA : une formation courte pour cadres expérimentés. Ces programmes sont plus courts et moins polyvalents que d’autres. L’objectif est de préparer à des postes de direction ou à des postes de direction à l’étranger.

– MBA professionnel : formation dans des domaines d’activité reconnus tels que la finance, les ressources humaines, le luxe, etc. Exemple : MBA Finance, MBA Commerce International, MBA Communication, MBA Marketing…

– MBA en ligne : une nouvelle formule moins chère qui permet aux jeunes managers de poursuivre leur formation sans changer leur vie professionnelle et personnelle.

L’admission : un véritable parcours du combattant

La sélection MBA Algérie est très stricte. Habituellement, cela se fait en deux étapes. Tout d’abord, le candidat doit compiler ses documents d’admission, y compris un curriculum vitae complet, des relevés de notes et des lettres de recommandation. Il doit également justifier du GMAT (General Knowledge Test) et du TOEIC ou du TOEFL (Test of English Proficiency) auxquels il doit être bon. Le score minimum requis dépend de l’établissement.

Le dossier doit également contenir cinq à sept rédactions en anglais pour capter l’attention du recruteur et lui permettre d’accéder à la seconde étape, l’entretien oral. Le but de cette rencontre en personne est de déterminer les qualités de gestion du candidat et d’examiner l’alignement entre son MBA convoité et son programme professionnel.

En Europe, les établissements sont plus exigeants sur l’expérience en entreprise lorsqu’il s’agit de sélection. Ainsi, dans de nombreux cas, les candidats au MBA mettent toutes les chances de leur côté en demandant à des coachs de préparer leurs dossiers d’admission et leurs présentations orales. A cet égard, le coût est aussi élevé que la formation, puisqu’en France le prix de la formation peut varier de 10 000 à 40 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.