23 octobre 2021
Comment lutter contre la corruption ?

Comment lutter contre la corruption ?

Presque dans tous les pays à travers le monde, il y a de la corruption. Elle peut se présenter sous différentes formes. On la trouve dans les organisations gouvernementales et non gouvernementales et dans les organismes privés. Il faut savoir que celle-ci constitue une infraction prévue et punie par la loi pénale. La corruption est donc un acte illégal ou contraire à loi. Dans le présent texte, on essaie de vous présenter ce qu’il faut faire pour lutter contre la corruption.

La corruption face à la loi

Sachez que la corruption est un comportement pénalement incriminé. Des offres, des promesses et dons à des buts lucratifs sont reçus par ce fait. Elle est faite par ceux qui cherchent des avantages particuliers. Le fait de corrompre est devenu une habitude actuellement afin d’effectuer une action. La corruption est prévue et punie par le Code pénal français dans son article 432, 433 alinéas 1 et 2. La corruption se présente comme un concept store qui se présente sous différentes facettes. Il y a deux types de corruption à savoir la corruption active et la corruption passive.

La corruption active

La corruption est dite active dans le cas où elle est le fait du corrupteur. En effet, c’est ce dernier qui propose des offres ou dons à une autre personne dépositaire de l’autorité publique. Cette autre personne pourrait encore être celle chargée d’une mission de service public ou revêtu d’un mandat électif public. Et suite à cette offre, ladite personne dépositaire de l’autorité publique accomplit en retour un acte faisant partie de sa fonction. Il est à mentionner que la corruption active est prévue par l’article 433-1 du Code pénal français. Pour avoir plus d’information, la loi n° 2011-525 du 17 mai 2011 dans son article 154 est à votre disposition. Il est faisable de le télécharger gratuitement.

La corruption passive

La corruption est dite passive dans le cas où elle est le fait du corrompu. Dans ce cas, la personne dépositaire de l’autorité publique accepte les offres, les promesses, proposées par le corrupteur. Et cela est dans le but d’exercer en retour un acte dans la fonction du corrompu. Le Code pénal français parle dans son article 432-11 ce qu’il faut savoir sur la corruption passive. Cela montre que la corruption passive est réprimée par le droit positif.

Méthodes pour lutter contre la corruption

Même si nous savons tous que la corruption est un acte illégal, certain personne la pratique. De ce fait, ce ne serait pas si facile de lutter contre la corruption. De plus, cela reste un fait aussi délicat à régler vu qu’elle implique surtout les hauts employés de l’État et les fonctionnaires. La corruption a un concept store par le fait que les affaires la concernant sont difficiles à traiter. Et face à cela, il est essentiel de prendre des mesures préventives. Sur ce donc, il faut établir des règles de bonne conduite dans son entreprise et mettre un système de contrôle.
En premier lieu, il faut communiquer aux agents de son entreprise ce que c’est la corruption. C’est essentiel de leur faire savoir les formes de corruption. Il est vrai que nul n’est censé ignorer la loi, mais c’est encore utile d’informer tout cela aux employés.
Aussi, il est important de mettre en place des normes à suivre pour la bonne conduite des travailleurs. Et pour ceux qui enfreignent, ces règles auront des sanctions très strictes.
Encore, vous devez mettre en place un système de contrôle là où vous travaillez. C’est ce système qui va assurer l’application des règles et la politique interne de votre entreprise. La stratégie anticorruption doit être déléguée et menée par ce système.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *